Frais de livraisons offerts à partir de 49€ d’achats

Voyagez sur les 6 « continents » des différents types de thés !

Vous cherchez à élargir votre palais de buveur de thé ? Vous souhaitez avoir un aperçu complet pour trouver celui qui vous convient ? Alors, vous êtes au bon endroit. Nous avons rassemblé pour vous ci-dessous différents types. Chacun présentant des caractéristiques et goût différents. Avant d’entrer dans le détail, que diriez-vous d’aller à la racine des variétés?

X Fermer

Qu’est-ce que le thé ?

Les différentes variétés sont fabriquées à partir des feuilles de la plante Camellia Sinensis.

Pour simplifier et catégoriser, nous faisons souvent référence à 6 différents types, à connaître…

…Noir, vert, blanc, rouge, Oolong (wulong), Pu-erh !

La plante Camellia Sinensis est originaire d’Asie du Sud-Est, mais elle est maintenant cultivée dans des climats subtropicaux.

Pourquoi existe-t-il tant de sortes de thé différentes ?

Puisqu’ils proviennent tous de la même plante, les différences entre les types de thé sont principalement dues à la façon dont ils sont traités après la cueillette des feuilles.

N’importe quel Camellia Sinensis poussant n’importe où peut voir ses feuilles transformées en n’importe quel type de thé…

Toutefois, cela ne se fait pas dans la pratique !

Pourquoi ?

Car la géographie, les conditions de culture et l’expertise locale sont des facteurs essentiels à sa bonne production.

Imaginez donc :

Chaque type développe des caractéristiques uniques grâce à différentes méthodes de récolte et de traitement.

Certains sont récoltés dans les premières semaines du printemps, tandis que d’autres sont récoltés en été et en automne.

Certaines feuilles sont façonnées à la main en boules étroitement roulées, tandis que d’autres sont grossièrement hachées ou laissées séchées à l’air libre dans leur forme naturelle.

D’autres subissent une oxydation plus ou moins prononcée, d’autres non.

Certains sont même plus ou moins fermentés, voire même fumés !

Certains sont cuits à la vapeur, d’autres à la poêle.

Au final ?

De nombreux facteurs différents influencent son apparence et sa saveur.

Le tout par des méthodes spécifiques de traitement développées au cours de centaines d’années.

Le thé contient-il de la caféine ?

Oui, comme tous proviennent de la plante Camellia Sinensis, ils contiennent tous de la caféine.

Les facteurs les plus déterminants de quantité de caféine contenue dans votre tasse sont :

  • le type de thé,
  • la quantité de feuilles utilisée,
  • le degré d’infusion,
  • et la durée de l’infusion.

Thé en vrac ou en sachets ?

Nous préconisons l’utilisation de feuilles en vrac.

Pourquoi ?

Car il s’agit de la méthode la plus directe et la plus traditionnelle pour obtenir les meilleurs arômes.

Elle vous apporte aussi tous ses bienfaits, car c’est une boisson riche en antioxydants et stimulant le système immunitaire.

Elle offre différentes aromatisations et saveurs, avec le meilleur rapport qualité-prix.

Les sachets sont pratiques, surtout en restauration.

Maintenant, êtes-vous prêt pour un voyage sur les 6 différents « continents » ?

La force du thé noir

De nombreuses personnes connaissent surtout le thé noir.

Les mélanges populaires pour le petit-déjeuner comme English Breakfast ou aromatisés pour le « tea time » comme l’Earl Grey sont différents exemples délicieux.

Ils ont tendance à être relativement riches en caféine, avec environ la moitié d’une tasse de café.

Ils prennent une couleur sombre, cuivrée, et ont généralement une saveur plus forte et plus robuste que les autres types.

Quel est le meilleur thé noir pour vous ?

Il vous attend ici

La finesse du thé vert

C’est un autre type fabriqué à partir de la plante Camellia Sinensis.

S’il est souvent mentionné dans la perte de poids, sa gamme aromatique ravit tant les initiés que les amateurs de saveurs fines.

Ils verts sont souvent de couleur vert clair ou jaune, et ont tendance à avoir un corps plus léger et un goût plus doux.

D’autres ont tendance à avoir une qualité légère, savoureuse, océanique, et infusent un vert émeraude léger.

Ils contiennent environ le quart de caféine d’une tasse de café.

Quel est le meilleur thé vert pour vous ?

 Il vous attend ici

La délicatesse du thé blanc

Il est délicat, peu transformé, très recherché par les connaisseurs et apprécié par les experts comme par les novices.

Il a un corps léger et une saveur douce.

Il a tendance à être très faible en caféine (bien que certaines feuillesà la pointe argentée puissent être légèrement plus riches en caféine).

Il est principalement produit en Chine, notamment dans la province de Fujian, où il a une riche histoire.

D’autres sont également produits dans des pays comme le Népal, Taïwan et le Sri Lanka.

Subtilité du thé Oolong

L’Oolong est une variété partiellement ou semi oxydé. Il se place quelque part entre les thés noir et vert en termes d’oxydation.

Le degré d’oxydation des Oolongs peut varier de 10 à 80 %, et leur infusion peut aller d’un jaune pâle à une riche tasse ambré.

De nombreux Oolongs peuvent être réinfusés plusieurs fois, avec des différences subtiles et des nuances de saveur dans chaque tasse successive.

Puissance du thé Pu-erh

Le Pu-erh est vieilli, partiellement fermenté.

Les Pu-erhs prennent une couleur brun-noir d’encre et ont un corps plein avec un goût riche et puissant.

Ils contiennent à peu près la même quantité de caféine que la moitié de celle d’une tasse de café.

Un de ses différents bienfaits ?

Il est recommandé pour la perte de poids.

Origine du thé Pu-erh

Il est originaire de la ville de Pu-erh, dans la province chinoise du Yunnan, et est encore aujourd’hui principalement produit dans la même région.

Comme d’autres types d’aliments de spécialité, tels que le Champagne ou le Neufchâtel, seuls ceux produits dans la province du Yunnan peuvent être officiellement appelés Pu-erh.

Toutefois, d’autres provinces, dont celles de Hunan et de Guangdong, produisent également différents thés vieillis similaires.

Le thé rouge comme thé noir ?

Il trouve son origine il y a plusieurs centaines d’années.

En Chine,  « hong cha » ou « thé rouge » est différencié du « hei cha » ou « thé noir » .

C’est-à-dire ?

En fait, en Chine, les thés sont parfois nommés en fonction des différentes couleurs de leurs infusions.

Bien que le « hong cha »possède des feuilles foncées presque noires, elles produisent une infusion beaucoup plus claire et beaucoup plus rouge.

Les « hong cha » sont réputés pour leur goût prononcé, qui peut être tannique, terreux, sucré, boisé, floral, fruité ou chocolaté.

En raison de ces saveurs prononcées, Ils se marient bien avec de nombreux aliments et sont un choix gourmand pour l’après-midi.

Une différence de traitement qui fait toute la différence !

Dans la terminologie chinoise, le « hei cha » est un type de thé complètement différent du « hong cha ».

Le traitement du « hei cha » est caractérisé par la fermentation plutôt que l’oxydation (qui caractérise le « hong cha »).

En conclusion

Le monde des thés peut être décomposé en 6 « continents » ou types de senteurs, couleurs et goûts.

Ces différences ?

Elles viennent du cultivar (type de Camellia Sinensis), du terroir, du climat, de la cueillette (calendrier et méthode), du traitement et du conditionnement…

Pas étonnant que chacun possède un caractère unique (et quel caractère) !

Parcourez notre boutique en ligne et entrez dans un nouveau monde de saveurs.

Thés Noir et  Thés Verts